Environnement

J’ai longuement réfléchi (et je continue de le faire) sur les implications environnementales de l’approvisionnement en articles du Népal. J’ai eu le même questionnement en aidant des enfants au loin alors que les besoins ici sont de plus en plus importants – mais l’un n’empêche pas l’autre et c’est un autre débat.

J’ai cherché à évaluer l’empreinte environnementale de cette activité, à travers des indicateurs connus comme le bilan carbone mais aussi en m’intéressant à d’autres types d’impacts environnementaux, plus subjectifs, comme la pénibilité. À ce jour les méthodes de calcul permettant une approche chiffrée ne peuvent être prises qu’avec du recul.

Ces études, bien que toujours théoriques, révèlent les conséquences de nos comportements d’Occidentaux qui tendent à envahir une partie de plus en plus importante de la planète. Ce sont les prémices d’une prise de conscience qui nous aidera à terme à nous améliorer, à faire de bon choix en pleine connaissance des faits et répercussions.

Ainsi, si j’utilise souvent des cartons de récupération pour l’envoi de mes colis, ce n’est pas tant dans un souci d’économie mais bien dans la perspective d’une gestion consciente, responsable et écologique des ressources et des déchets.

Les principales valeurs qui motivent ma démarche sont l’équilibre, le respect, le partage, l’amour de la terre, une volonté de préservation.